Le Pape François mal informé ?

Abusé sur l’enseignement supposé de la pseudo théorie du genre ? C’est peut-être possible … Mais la déclaration du Pape, reprenant à son compte les propos, voire les « incompréhensions » d’un père de famille français sans autre réflexion sur le thème ! Non, on ne peut pas accepter ce genre d’excuse. De fait, le Pape apporte son soutien aux intégristes catholiques, au collectif vigi-gender et à la Fondation Lejeune. Dans sa réponse au Pape, la Ministre Najat Vallaud-Belkacem a rappelé que l’école publique enseigne à ses élèves qu’il ne faut pas hiérarchiser entre un sexe et un autre, qu’il faut lutter contre le sexisme et les violences faites aux femmes et aux LGBT. C’est par l’enseignement de la laïcité, qu’on fera reculer les stéréotypes et les préjugés sexistes. Avec le CNAL, la fédération nationale des DDEN estime que l’éducation à la mixité et à l’égalité dès le plus jeune âge est essentielle. À cet égard, elle se réjouit du projet ministériel de rendre l’école obligatoire dès l’âge de trois ans. Avec les laïques, la fédération nationale dénoncera et s’opposera à toute tentative d’intrusion des religieux dans le contenu des programmes enseignés à l’école publique et laïque.