La Laïcité, une aventure humaine ! dans Le Loiret

Mercredi 9 décembre 2015, 110ème anniversaire de la loi qui instaura dans notre pays la séparation de l’église et de l’état, a vu diverses manifestations pour fêter la laïcité dans notre département. Ces moments ont été initiés par la CALL, Coordination des Associations Laïques du Loiret, dont l’Union Départementale des DDEN du Loiret est membre.
C’est ainsi qu’avec la collaboration de la DSDEN45 et les conseillères pédagogiques en musique Evelyne Lieu et Virginie Pinsard, les écoles ont chanté avec force la laïcité aux 4 coins du département, à Pressigny les Pins, à Meung sur Loire, à Orléans et bien d’autres encore…

Charte de la citoyenneté de Chécy

Nous étions tous réunis en fin d’après-midi à Chécy pour la présentation et la signature de la Charte du citoyen en présence de Jean-Vincent Valliès, maire de Chécy, Valérie Corre, députée, et Vanessa Baudat-Slimani et Thierry Soler , conseillers départementaux. Cette charte qui redit les devoirs et les droits de chacun, citoyen comme administration, a été élaborée en étroite collaboration avec les habitants.

Valérie Corre, députée, signe la charte

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Enfin la soirée s’est poursuivie par un concert de Serge Utge-Royo : Chantons l’espoir têtu et la Laïcité!

Amis, dessous la cendre !

Un article de PCRM (Textes et photos – tous droits réservés)

Serge Utge-Royo, invité par la Coordination des Associations Laïques du Loiret, s’est lancé dans un remarquable plaidoyer pour la vie sur la scène de la salle George Sand de Chécy.
Dans une grande complicité avec son pianiste Léo Nissim et son batteur magique Jean My Truong , il a usé de sa voix chaude pour évoquer quelques grandes valeurs de l’humanité que nous oublions trop souvent. Des textes percutants qui nous entrainent dans le sillage d’événements marquants de notre histoire nous rappelant nos devoirs face à la laïcité, fleuron de notre pays.
« Si l’utopie marque le pas », bien qu’écrite il ya plusieurs années, prend tout son relief aujourd’hui où l’ombre tend à couvrir l’hexagone.
« Apprends à lire, apprends à écrire, apprends à penser, ce sont tes armes de demain.. » souligne avec force le besoin essentiel de l’éducation permettant de penser par soi même sans préjuger de tous les boniments de camelots politiciens. Ces mots prennent encore plus de relief quand on découvre qu’ils sont prononcés par un vieux républicain, fuyant l’Espagne de Franco !
L’espoir renait à la fin du parcours avec « quelques gouttes de bonheur », nous laissant entrevoir un monde meilleur …

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA