Lettre d’informations n°108 – février 2014

Egalité hommes/femmes en Chine

Le journal de Nankin s’inquiète de la proportion d’institutrices dans les écoles de la ville : plus de 80%…
Antidote(!?) un des lycées de Nankina créé des classes spéciales pour les garçons ; au programme : mécanique, boxe, cours de survie… et camps militaires l’été ! L’explication est donnée : «les garçons apprennent à penser selon une perspective féminine parcequ’il y a beaucoup trop de femmes dans les écoles primaires».

Retour du français aux Etats-Unis

Le New York Times dévoile que les cursus anglais-français sont en plein essor dans les écoles publiques de New York, après les programmes bilingues espagnol-anglais ou chinois-anglais mais l’article conclut que faire apprendre la langue de Molière aux enfants est une idée anachronique et inutile.

Restructurer l’espace scolaire ? On y pense…

En Australie, quatre établissements secondaires ont opté pour des choix de configuration audacieux : les espaces d’apprentissage s’ouvrent, le mobilier est monté sur roulettes, les cloisons sont mobiles pour permettre davantage de flexibilité, des «quartiers»
d’apprentissage sont créés et les TICE sont accessibles en tout lieu et à tout moment…

Il y a d’autres exemples : Au Canada l’espace classe s’est transformé avec l’arrivée des nouvelles technologies, et au Chili, au travers d’une expérience d’autogestion communautaire d’une école, dans un contexte où la privatisation de l’éducation gagne du terrain. En Italie, les écoles de Reggio Emilia, dans le nord de la péninsule, ont été conçues comme des «espaces intentionnels», avec la volonté d’éduquer par l’espace, «en donnant la priorité aux enfants, à leurs familles et à leurs enseignants». En Israël, une ancienne directrice d’école, aujourd’hui au ministère israélien de l’éducation, livre un regard sans concession sur les établissements scolaires de son pays, «construits à l’économie» et sans tenir compte des besoins pédagogiques. Autant d’exemples et de réflexions qui interrogent sur l’avenir des établissements scolaires en France.

Parlons espace encore

Une salle devrait être dédiée aux parents et à leurs délégués dans tous les établissements d’enseignement. La circulaire interministérielle du 15 octobre, relative au renforcement de la coopération entre les parents et l’école dans les territoires, rappelle cette promesse de la loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’Ecole. L’enjeu ? «Rétablir la confiance entre l’Ecole et les parents d’élèves et permettre ainsi une élévation générale du niveau de tous les élèves». Aucune échéance n’est précisée et le ministère de l’Education nationale indique ne pas encore disposer d’un état des lieux national de la mise en oeuvre de ces «espaces parents» dans les établissements.
Ces lieux devront être «principalement dédiés aux rencontres individuelles ou collectives» et faciliter «la participation des familles, les échanges et la convivialité».(Rencontres organisées «avec l’aide de l’établissement, à l’initiative des parents ou de leurs représentants, dans le respect des valeurs de la République et notamment des principes de neutralité et de laïcité)».

Reste un problème : la mise en place des espaces parents ne sera pas simple car elle se heurtera au manque de locaux vacants.

Lire la suite sur la lettre actualité n° 108 février 2014.