Edito Décembre 2015

« Contre la barbarie, l’éducation… »

Dans le Délégué n° 242 de mars 2015, après les attentats du 7 janvier, nous remarquions : « En ce début d’année dramatique, la France a réalisé qu’elle n’était plus à l’abri des exactions terroristes ». La sinistre soirée du 13 novembre confirme les appréhensions que nous pouvions avoir pour l’avenir et dépasse en horreur ce que nous avions vécu alors  par le bilan meurtrier, par la méthode. Avec l’ensemble de la Nation, les DDEN se sont trouvés en état de choc, meurtris, mais aussi solidaires des victimes, de leur famille. Nous l’avons fait savoir.

Les valeurs de notre pays, de Liberté, d’Égalité, de Fraternité et de Laïcité sont attaquées par les ennemis des Lumières, par les tenants de l’obscurantisme. La Démocratie est fragile, par nature, elle « autorise  bien des débordements » mais quand elle est en danger elle se doit de prendre les mesures conservatrices pour se préserver, et protéger tous les citoyens. La première des conditions me semble de dépasser les « querelles de village Gaulois » pour travailler ensemble, pour conserver cette République à laquelle nous sommes attachés.

Nous écrivions encore : « Nous DDEN, citoyens convaincus que l’École publique est le creuset de la République, avons un rôle à jouer ». Le DDEN n’est qu’une facette, importante certes, du citoyen militant qu’il est. En tant que citoyen il doit aujourd’hui défendre, promouvoir nos valeurs, se montrer vigilant. Dans ce cadre, la Laïcité demeure sa référence car elle engendre les autres valeurs.

Le mercredi 9 décembre sera célébré le 110ème anniversaire de la loi de séparation des églises et de l’État. A cette occasion la Fédération des DDEN, avec le CNAL, organise un colloque le samedi 12 décembre à Paris. Nous avons aussi mandaté l’IFOP pour un sondage d’opinion reprenant celui fait il y a 10 ans. Enfin le Ministère de l’Éducation nationale organise dans les écoles la journée nationale de la Laïcité. Vous pouvez certainement vous y joindre.

Au niveau fédéral nous avons connu ce trimestre une intense activité avec deux réunions de bureaux fédéraux, un Conseil fédéral, une « journée des trésoriers » et la « 4ème Rencontre des présidents d’Union ». Les retours nous montrent que ces deux journées ont été réussies et qu’elles étaient effectivement attendues. Il était important pour le Conseil fédéral d’expliquer la modernisation de la trésorerie fédérale et ses implications départementales. Nous désirions également dialoguer avec vous sur la Réserve citoyenne, sur la stratégie de communication de la Fédération et travailler sur le renouvellement quadriennal dont la circulaire devrait paraître en mai 2016. Il n’y aura pas trop d’un an ! Le mot d’ordre : « une école, un DDEN ». C’est sans réserve que les collègues présents se sont exprimés.

Chers collègues, militants laïques de l’École de la République, bénévoles au grand cœur, nous vous souhaitons pour 2016 santé, pugnacité dans vos missions, et espérance car la Lumière que nous protégeons vacille sous la tempête mais ne s’éteint pas !

Daniel Foulon,                                                                                                                                                                   17 novembre 2015