Le Concours des Ecoles Fleuries

Un projet éducatif d’apprentissage au jardinage, au fleurissement et à la citoyenneté,
avec le soutien du Ministère de l’Education nationale.

En quoi consiste cette opération ?

Organisée depuis plus de 40 ans par les DDEN et  l’OCCE, avec le soutien du ministère de l’Education nationale, l’opération « Ecoles Fleuries » est un projet éducatif d’apprentissage par le jardinage et vise à permettre aux élèves :

  • d’agir sur leur cadre de vie et de l’améliorer ;
  • d’observer, grandeur nature, les saisons et la végétation pour comprendre et respecter l’environnement ;
  • d’aborder les apprentissages et les compétences en situation réelle ;
  • de partager, respecter le travail de chacun à travers un projet commun.

Comment s’inscrire ?

Au cours du premier trimestre, les classes désirant participer à l’opération doivent s’inscrire auprès de l’Union DDEN ou de l’OCCE de leur département.

Qui peut participer à l’opération ?

Toute classe d’un établissement scolaire public, de la maternelle au collège.

Pour une classe, vouloir participer, c’est :

  • s’inscrire à un projet collectif pour agir sur et améliorer son cadre de vie dans un contexte éducatif d’apprentissage.
  • Respecter le cahier des charges qui permet une évaluation globale équitable aux divers niveaux du projet (départemental et national). Et, ce, sur les aspects techniques et pédagogiques (tout au long de l’année scolaire).
  • Accueillir les membres de la commission départementale chargée d’évaluer les travaux.
  • Se rendre en délégation à la Remise nationale des Prix si l’on est lauréat dans les catégories concernées.

 

Un projet éducatif d’apprentissage par le jardinage, poursuivant le double objectif de l’éducation à l’Environnement et au Développement Durable et de l’éducation sociale et citoyenne.

Ce concours a été reconnu, par le Ministère de l’Education Nationale, digne de figurer sur la liste des concours « dont le retentissement national ou international le justifie et dont le renouvellement depuis plusieurs années confirme un intérêt incontestable pour les élèves » (circulaire du 5 mars 1987). Une insertion au B.O.E.N., recommandant la participation à cette activité, paraît chaque année.

Cette reconnaissance officielle est la consécration de nombreuses années d’efforts de la part des écoles qui, tout en prenant en charge leur cadre de vie, ont su aussi intégrer cette activité dans lesapprentissages fondamentaux. Cela contribue à l’ouverture de la classe ou de l’école au village, à la cité et permet de mieux l’intégrer dans son environnement avec une volonté d’éducation civique et sociale. Les élèves deviennent acteurs de leur citoyenneté.

A l’échelon départemental, les écoles qui jardinent sont déjà récompensées… Les travaux des élèves sont consignés dans un dossier et chaque commission départementale a la possibilité de faire parvenir les dossiers remarquables à un jury national qui se réunit à Paris. Six catégories existent : écoles maternelles, écoles élémentaires, écoles primaires, écoles rurales, établissements relevant de l’ASH et collèges. L’OCCE attribue un prix spécial « pédagogie coopérative » et les DDEN décernent un prix spécial « environnement et citoyenneté », parmi tous les dossiers évalués.

En 2009, une réactualisation de la note de service du Ministère de l’Education Nationale (B.O. n° 3 du 15 janvier 2009) réaffirme que le concours s’adresse aux écoles et aux établissements d’enseignement public, qu’il est reconnu comme activité éducative dans le cadre d’un projet pluridisciplinaire, qu’il s’inscrit dans une démarche coopérative valorisant l’autonomie et l’initiative des élèves. L’Education au Développement Durable est largement prise en compte avec des prix spéciaux EDD sélectionnés dans chaque catégorie.

Depuis 2012, une évolution « Européenne » prévoit que les écoles situées dans les départements limitrophes de pays frontaliers (Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Italie) en s’appuyant sur un échange culturel et linguistique, sur des projets de fleurissement, plantations, réalisations interdisciplinaires, ou d’éveil au Développement Durable puissent prétendre à un prix spécial européen.

Environ 1 300 écoles participent au concours, soit près de 3 000 classes et plus de 60 000 élèvesLa cérémonie officielle de remise des prix, placée sous le Haut Patronage du Ministre de l’Education Nationale, se déroulera à Paris au Palais du Luxembourg, le mercredi 2 avril 2014. Cérémonie de 14h30 à 16h  suivie d’un Buffet  Enfant et Adultes, servis dans le salon Boffrand du Palais du Luxembourg , même lieu que la cérémonie. Pour une plus grande couverture nationale, les écoles lauréates se déplacent à Paris avec une délégation d’élèves et deux enseignants. Des visites et des activités leur sont proposées le matin et un déjeuner chaud leur est servi dans un restaurant scolaire de la Ville…

Documents à fournir

Voir les palmarès…